Menu Content/Inhalt
Compte rendu du CVS du 27 mai 2009 Imprimer Envoyer

1-Intervention de Mr Sauzet

  • La répartition du personnel affecté en MAS et FAM

Mr Sauzet nous présente un tableau représentant le nombre de postes (personnel en équivalent temps plein) attribués pour chaque type de structures (MAS, partie hébergement et partie soins)

PASSErAILE a fait le choix à l’ouverture d’avoir différents types d’accueil.

La MAS bénéficie de plus de temps médical alors qu’en FAM les secteurs privilégiés sont le secteur éducatif et l’animation.

Actuellement l’équilibre est fait entre les deux.

Question : est ce qu’un jour une instance peut nous obliger à respecter et séparer ces différents financements ?

Les financeurs n’ont pas d’intérêt à modifier notre répartition car cela pourrait entraîner une séparation dans le fonctionnement, ce qui n’est pas souhaité par eux.

Par contre le Conseil Général et la Sécurité Sociale exigent une comptabilité précise pour chaque type de structures, ce qui s’avère complexe.

  • Les soins en kinésithérapie

Actuellement il n’y a pas de kinésithérapeutes salariés à PASSErAILE alors qu’il y a deux postes à pourvoir (pas de candidature).

Les deux salaires disponibles sont utilisés pour payer les kinés libéraux qui interviennent à PASSErAILE.

Mr Sauzet nous présente deux tableaux pour les années 2007 et 2008 qui récapitulent :

Le nombre de séances à l’année pour chaque résidant

Le coût/an/résidant

Le nombre de séances/mois/résidant

En 2008, 30 résidants sur 43 ont été pris en charge en kiné.

La moyenne est d’environ 6 séances /mois/résidant.

Les budgets disponibles actuellement permettent de financer 6 séances/résidant/mois pour les 43 résidants.

Pour l’instant le budget est donc respecté mais si les besoins venaient à augmenter il sera nécessaire de renégocier avec la Sécurité Sociale.

Pour info la séance coûte environ 25€.

Mr Sauzet demande aux ergothérapeutes d’évaluer avec les médecins les besoins de chacun des résidants en kinésithérapie afin de prévoir le nombre de séances nécessaire.

Entre 2007 et 2008 le nombre de résidants en kinesithérapie a augmenté de 30%, le nombre d’actes de 46%.

2- Communication et informations au sein du centre de vie PASSErAILE

Certains résidants trouvent que les informations qu’ils donnent aux professionnels ne sont pas transmises : ils sont obligés de répéter plusieurs fois auprès de plusieurs professionnels (par exemple pour noter un RDV).

Ce problème est récurrent.

Comment améliorer la transmission ?

Proposition : mettre en place un outil qui soit utilisé de manière régulière, pour transmettre les infos entre les différentes équipes (équipe matin/équipe soir/rééducation/animation).

Il est possible de noter les différents RDV sur les feuilles de levers et de couchers pour prévenir les équipes d’AMP en cas d’horaires exceptionnels. Actuellement, nous élaborons des outils pour améliorer la qualité de la transmission.

3- Repas

Il est à noter qu’un poste aménagé d’AMP a été créé récemment, avec différentes missions entre autres de :

  • Répertorier les demandes des résidants et organiser les repas dans le petit salon du 0 pour le soir et les salons du 1er et 2e étage pour le midi
  • Gérer le petit déjeuner au 2ème étage

Il est relevé :

  • Insatisfaction de certains résidants : les avis des résidants sont partagés sur la qualité des repas
  • Amélioration des repas pour les régimes : globalement améliorés
  • Bruit dans la salle à manger : malgré les modifications c’est toujours bruyant, principalement lors de l’arrivée des résidants au moment de l’installation
  • Circulation dans la salle à manger : malgré la création des petits salons (utilisés le midi)  il est toujours difficile de circuler dans la salle. Le soir il est possible d’aller manger en petit groupe dans le salon au 0. Cela n’est pas souvent fait.
  • Plats mixés : Me Hadjadj a sollicité Sodexo pour travailler sur une présentation plus attrayante des plats et une variété plus importante de goût.
  • Petit déjeuner : pour les résidants qui ont la possibilité de déjeuner seuls un petit déjeuner est organisé au 2ème étage tous les matins de 9h30 à 10h30. Les résidants, pour cause de RDV, qui doivent manger plus tôt peuvent descendre au 0 où une personne les accueille plus tôt. Théoriquement deux personnes sont présentes au 0 voire trois, mais en cas de besoin d’autres professionnels viennent  aider (AMP, ergo, animation).
  • Le weekend : le personnel descend en salle à manger à 12h20 alors qu’on demande aux résidants de venir manger à midi

4- Les levers

  • Il est signifié par les résidants que l’organisation qui doit être prévue pour les RDV tôt dans la matinée n’est pas toujours respectée ? Il est noté souvent des dysfonctionnements ce qui entraîne des retards.
  • Grasse matinée le weekend : c’est une demande de certains résidants.

Dans les conditions idéales (tout le personnel présent) il est possible de décaler l’heure du lever mais dans ce cas il faudrait également décaler l’heure du repas. La direction réfléchit sur une nouvelle organisation le week-end.

5-Les sonnettes

  • Temps d’attente trop long, y compris la nuit avec les veilleurs. Les professionnels qui sont concernés sont convoqués par la direction lorsqu’ils dépassent un temps d’attente raisonnable.
  • Sonnettes après 21h30 : de 21h30 à 22h les AMP/AS de l’équipe du soir et les veilleurs sont présents à PASSErAILE. Lorsque les résidants sonnent, certains professionnels pensent que c’est à l’autre équipe d’intervenir. Il y a donc un manque d’informations entre les 2 équipes.

La direction va instaurer un temps de transmission obligatoire entre les AMP/AS et les veilleurs.

 6- Atelier esthétique

Le mardi et le vendredi l’atelier est ouvert.

Au précédent CVS il a été dit que les résidant(e)s pouvaient demander aux AMP/AS d’ouvrir la salle et de se faire maquiller ou avoir un soin les jours où il n’y a pas d’atelier esthétique. Ca n’est pas le cas actuellement.

Par contre plusieurs résidantes sont maquillées régulièrement dans leur studio à leur demande chaque jour.

7- Organisation tri du linge

Il y a souvent des erreurs dans la répartition du linge.

Cela va désormais faire partie des missions du poste aménagé d’AMP d’aider au rangement des studios, y compris le linge et les armoires, avec les accompagnateurs de projet AMP ou AS. Il est essentiel de respecter l’organisation de l’armoire de chaque résidant.

8- Couchers

Comment être couché tard sans forcément faire une fiche action ?

Au précédent CVS Me Hadjadj expliquait que plusieurs professionnels sont disponibles le soir pour coucher les résidants qui souhaitent veiller tard en dehors d’une soirée organisée,  sur demande des résidants.

On retrouve un double discours sur ce sujet :

  • D’après les résidants,  seuls ceux qui font des soirées avec des professionnels ou des sorties sont couchés tard, mais les résidants qui restent à PASSErAILE et qui souhaitent se coucher tard ne peuvent pas
  • D’après les professionnels qui se proposent pour organiser des couchers tardifs, les demandes sont peu nombreuses et ils sont rarement sollicités.

Ce paradoxe mérite d’être soulevé lors d’une réunion professionnels et résidants.

9- Questions diverses 

  • Certains studios, et notamment les salles de bains, ne sont pas correctement entretenus (WC entartrés, poussière, poubelles non vidées). Dans ce cas il ne faut pas hésiter à interpeller Mr Cueille, chef du service technique,  pour lui en faire part. Il reverra ensuite avec son équipe.
  • Les résidants peuvent-ils prendre des douches le soir quand il fait chaud ?

Evidemment, afin que le résidant puisse bénéficier d’un confort, notamment quand il fait très chaud, les professionnels doivent s’organiser afin de répondre aux besoins des résidants.

 

LE PROCHAIN C.V.S. AURA LIEU LE MERCREDI 7 OCTOBRE 2009

Clémence CAYEUX                                                                    Monique HADJADJ

Présidente du C.V.S.                                                               Directrice adjointe