Menu Content/Inhalt
Compte rendu du CVS du 10 septembre 2008 Imprimer Envoyer

1 - Présentation de Mme Hadjadj

Mme Monique Hajadj est la directrice adjointe de Passeraile.

La taille actuelle de la structure Passeraile ne justifie pas le poste de Directrice adjointe, mais ce poste a été créé dans l’attente d’une direction générale de l’association.

Cette création de poste permet d’alléger le travail de Gérard Sauzet, ce temps libéré lui permettant de soutenir d’autres projets associatifs.

Dans les cinq années à venir, Monsieur Sauzet s’occupera principalement de questions administratives, alors que Mme Hadadj se verra confier les questions de vie quotidienne.

Ce Mercredi 10 septembre 2008, Monsieur Sauzet assure pour la dernière fois la présidence d’une partie du CVS, Madame Hadjadj prenant dorénavant la relève.

Cette modification s’accompagne d’un changement de bureau, Gérard Sauzet s’installant dans le nouveau bâtiment, alors que Madame Hadadj  s’installe dans l’ancien bureau au sein du bâtiment principal.

Monsieur Sauzet profitera de ce temps libéré pour s’occuper davantage des projets Passeraile, en particulier la création de nouveaux établissements en Ile de France. Cette croissance de l’association permettant de rester maître de nos décisions. En effet, une association de trop petite taille prend le risque de disparaitre ou de perdre son indépendance et son autonomie.

2 - Budget prévisionnel 2008

- Depuis peu le personnel bénéficie des congés trimestriels tout comme dans les établissements pour enfants.

Cela correspond concrètement à 6 jours de congés supplémentaires par trimestre (sauf le trimestre des congés annuels) donc 6 jours X 3 trimestres = 18 jours de plus.

Quatre postes et demi sont créés afin de combler les absences du personnel en congé.

  • ¼ temps comptable
  • ¼ temps ménage
  • ¼ temps personnel de nuit
  • Le reste étant réparti entre les AMP et les aides soignants.

- Le budget global accordé est dans la ligne des années précédentes, Le budget prévisionnel accordé est équilibré, par contre des justifications de plus en plus précises sont demandées afin de répondre des dépenses.

L'administration considère qu’au bout de quatre années, Passeraile est un établissement installé, d’où un regard plus serré sur la gestion et les moyens financiers accordés.

En ce qui concerne le Conseil général, pas de problème, les négociations sont toujours possibles.

Par contre, en ce qui concerne la sécurité sociale (qui prend en charge la MAS et le forfait soin du FAM) les négociations n'existent plus. Mise en place d’un forfait soin calculé de la façon suivante : 7,66 fois le taux horaire du SMIC. Cette somme permettant de fonctionner au niveau du soin correspond par jour à à peu près 65 euros par personne et par jour.

Ce forfait est applicable de façon nationale.

Si ce forfait est dépassé : à Passeraile de trouver ses solutions, si ce forfait n’est pas totalement utilisé : il faut rembourser le surplus !

Ceci est ennuyeux compte tenu du fait que la masse salariale augmente plus vite que la réévaluation annuelle du forfait.

Les DDASS sont semblent-ils, sur le point de disparaître, remplacée par l’ARS (agences régionales de santé).

Donc plus d’interlocuteurs au niveau soin proche de chez nous, ce seront les politiques et les administratifs qui prendront les décisions au niveau national.

Ceci dit, le montant du forfait soin ainsi déterminé correspond à celui utilisé par Passeraile actuellement.

- Jusqu’ici Passeraile fonctionne, sur le plan administratif, de façon unique. Or, il est dorénavant demandé de séparer les budgets en FAM et MAS, parce que ce ne sont pas les mêmes organismes qui financent (Sécu et Conseil général). Cette gestion semble très compliquée.

Les salariés, eux-mêmes, dépendent d’un organisme ou d’un autre.

Il faut défendre l’unicité de la structure.

3- Projets associatifs : Herblay et appartements

  • Une rencontre a eu lieu à Herblay avec le Conseil Général du 95, les choses sont bien engagées au niveau administratif.

L’achat du terrain est fait par le Conseil général du 95, qui le met à la disposition de Passeraile Apetreimc. L’établissement accueillera des IMC avec des niveaux de dépendance très différents.

Ceci a permis une réécriture du projet associatif pour l’accompagnement des IMC.

Début des travaux espéré en 2009.

  • Les appartements : 3 studios sur Magny le Hongre pour des FAM          

Livraison fin 2009

Il s’agit d’une extension de Passeraile.

Le Conseil Général fait une demande pour 9 apparts. Réalisation : 3 tous les deux ans.

Pourquoi pas un pavillon regroupant trois studios, et des pièces communes ?

De nombreuses questions sont en suspens concernant la domotique mais aussi la garde de nuit. Une évaluation des besoins est réalisée avec les résidants intéressés.

Une réunion de travail animée par Mme Hadjadj, avec le groupe pilote est prévue fin septembre à ce sujet, plus des groupes de vie pratique autour de Virginie Pellen.

Des visites d’autres établissements ont déjà eu lieu, des rencontres avec des personnes ayant déjà vécu l’expérience aussi. D’autres rencontres sont en projet.

L’implication des résidants dans ce projet est indispensable afin d’entraîner des prises de conscience, d’être confronté à la réalité.

4 - Cyber café (Horaires d’ouverture)

Actuellement, le cyber café est fermé le week-end

La question se pose de son ouverture le week-end

On ne peut accéder au Cyber café qu’en demandant aux professionnels d’ouvrir (Magali, Sarah, Nathalie ou Marie), ou en s’adressant au résidant responsable du Cyber café : Maxime.

Suite au vol des ordinateurs survenu il y a quelques temps, la fermeture du Cyber café le week-end avait été choisie par crainte d’un autre problème. Il s’agit d’une responsabilité lourde pour Maxime d’être le seul à posséder une clef le week-end.

Ne pourrait-on pas déléguer un suppléant ?

Il est nécessaire de mettre en place une réflexion commune résidants et professionnels afin de trouver une solution pour l'accès à cet espace.

Il est à noter que les résidants peuvent bénéficier d'une session personnelle.

Pour le groupe des saltimbanques, l'accès se fait avec l'aide de Nathalie Briand ou de Sarah Dubois.

5 - Constitution de groupes de résidants ayant le même projet

Un souhait est émis de la part des résidants de constituer des groupes réunissant plusieurs personnes susceptibles d’avoir des projets communs.

Exemple : la vie en appartement, la cuisine, recherche de bénévolat…

Donc une évaluation va être faite afin de trouver quels sont les points communs entre les résidants. Des ateliers de travail pourront alors être mis en place.

6 - Le coucher

Actuellement les résidants sont couchés avant 22 heures sauf pour ceux qui participent aux soirées organisées au sein de l'établissement et en cas de sorties à l'extérieur. Dans ce cas, ils sont couchés plus tard par des personnes qui travaillent en soirée.

Résignation de la part de certains mais pas de tous ! Souhait de voir les choses changer.

Au niveau des postes, il n’y a pas d’extension possible. Par conséquent, si un poste du soir est créé, ce sera au dépend d’un poste en journée !

Les veilleurs ne peuvent pas coucher les résidants en binôme, car un veilleur au minimum doit rester présent pour les alertes.

Or, pour la sécurité des résidants et la responsabilité du personnel, le travail en binôme est souhaitable !

Par conséquent la seule solution se situe pour l’instant au niveau de la répartition du personnel, il faut donc faire des choix ! Et ne pas être trop exigeant !

Prévoir un petit groupe de personnes à l’avance et organiser les couchers tardifs ?

7 - Questions diverses

  • Le rangement :

Le linge n’est pas toujours bien rangé dans les armoires (pyjama avec pull, pantalon avec gilet…)

Pour les résidants le souhaitant, possibilité de mettre un système d’étiquettes indiquant l’endroit précis de rangement pour chaque type de vêtement.

Pas de généralisation. Chacun organisant son studio comme il le souhaite avec l'aide des AMP et AS qui les accompagnent dans la vie quotidienne.

  • Sacs poubelle et taie d’oreiller : vérifier plus souvent leur changement.
  • Tous les studios vont être équipés d’un Kit destiné au nettoyage des fauteuils. (Tous les jours, ceux-ci devront être nettoyés).

  • La fermeture de la porte principale le midi est irrégulière, faire en sorte que cela soit régulier.

  • Veiller à ce que le rapport du CVS soit bien envoyé aux familles après chaque réunion.

  • Le lever trop tardif (10h30) parfois, entraîne un inconvénient majeur, le résidant prenant sont petit déjeuner peu de temps avant le repas de midi. Chaque résidant a le choix, en prévenant les professionnels de se lever plus tard.

  • Les repas :

- Une réorganisation de la salle à manger a eu lieu, des visites d’autres établissements sont prévues afin de donner des idées. Une nouvelle décoration a été effectuée et continuera à s'élaborer avec les résidants et les professionnels.

- Une rencontre est prévue avec les responsables de la Sodexho afin d’améliorer les repas, tant au niveau qualitatif que quantitatif. Dans les deux mois à venir, les repas devraient être plus équilibrés.

- Le chef cuisinier a été alerté du mécontentement de l’ensemble des résidants.

- Les parents déplorent soit : la prise de poids de leur enfant lié à une cuisine trop grasse, soit la perte de poids de leur enfant, refusant de manger ce qui ne leur semble pas bon.Il est à noter que certains résidants ont une préférence pour la nourriture type "fast food" et que certains n'hésitent pas à se faire livrer après le repas ou la place, quand le menu ne leur convient pas. Les légumes ne sont pas toujours appréciés, par exemple!

Nous veillons à communiquer avec eux sur les méfaits de cette alimentation répétée et à longue échéance.

  • Appareillages lourds

Etre plus à l’écoute de la douleur et de l’inconfort des résidants appareillés, changer de positions régulièrement dans la journée, ôter des chaussures orthopédiques trop lourdes…

  • Amélioration notée du temps d’intervention des AMP lors des appels émis par les résidants.

  • Les transports restent un problème majeur, une entrave importante à l’indépendance. Des contacts sont pris afin de régler la situation.

LE PROCHAIN CVS AURA LIEU LE MERCREDI 3 FEVRIER à 14h30